AT4A8642-min.jpg

Ismaël Mahamadou

Photograph, Niger

Né à Niamey (Niger) en 1995, Ismaël Mahamadou est un ancien danseur professionnel. Il se met à la photographie professionnellement, en 2019. Passionné par ce médium, il se forme en autodidacte. S’étant fait connaître avec son studio mobile, décalé et entraînant, lors des soirées de Niamey, il a commencé par des travaux de commandes avant de développer un travail plus personnel à son arrivée à Dakar en novembre 2019. Ses thèmes de prédilection sont l’identité et les personnes invisibles dans la société, il aime questionner le rapport de l’Homme à son environnement. Ils s'inscrivent dans un projet plus général de réappropriation et de valorisation de l’identité africaine. Il travaille beaucoup la mise en scène en studio mais aussi la photographie de rue. Il a la volonté de laisser des traces en mettant en exergue les problématiques de son temps dans une démarche de changement et de transmission.

  • Instagram

Identité, 2021

Série de cinq photographies d'art

La grandeur d’un peuple réside dans sa capacité à élaborer une philosophie de vie, c’est-à-dire à élaborer une manière qui lui est propre de penser et de définir la société, l’amour, le bien, le mal, la justice, la mort, l’être, l’univers. Comme de plus en plus de jeunes africains, je me pose des questions sur notre identité. Aujourd’hui, on s’entretue au nom de religions et d’un système de domination qui est perpétué.

 

Nous avons appris à voir, réfléchir, raisonner à travers le prisme d'autres paradigmes et dans des langues qui ne sont pas les nôtres. Que possédons-nous qui nous appartienne vraiment? Que reste-t-il de l'héritage de nos anciens, de notre histoire avant l’esclavage et la colonisation ? Qu’est-ce qui nous identifie vraiment ? Qu’avons-nous à offrir au monde et qu’allons-nous laisser comme héritage aux générations à venir?

 

L’idée de cette série d’autoportraits intitulée "Identité" ne repose pas sur le rejet total de notre mode de vie actuel mais plutôt sur la recherche d'une synthèse éléments constitutifs de notre histoire pour co-construire notre identité africaine actuelle, en passant par un retour aux savoirs et philosophies, nés sur notre continent. Comme le disait Thomas Sankara "accepter de vivre Africain, c’est la seule façon de vivre digne et libre".

La Bible-min.jpg

'La Bible', Identité, 2021

Tirage sur papier fine art

60 x 45 cm